La fin de vie, et si on en parlait ?

Accueil > Actualités > La fin de vie, et si on en parlait ?

 

Fin de vieLa fin de vie peut arriver après un accident ou à l’issue d’une maladie grave. Bien sûr, envisager à l’avance cette situation est difficile, voire angoissant. Mais il est important d’y réfléchir. Dans ces circonstances, on peut être dans l’incapacité de s’exprimer. Rédiger des directives anticipées permet de faire connaitre sa volonté d’engager, de limiter ou d’arrêter – ou non – des traitements et actes médicaux.

C’est la raison pour laquelle la MASFIP s’associe à la campagne d’information sur les droits de chacun concernant la fin de vie.

En savoir plus en cliquant ici.